entete1-bleu.jpgentete2-gris.jpgentete3-gris.jpg

Depuis le 15 février 2017, la Liste des médicaments couverts par le régime général d’assurance médicaments du Québec (RGAM) est modifiée. Une des conséquences de cette modification est le retrait du Remicade de la Liste pour certaines indications. Il est à noter que l’Inflectra, qui est un médicament biosimilaire au Remicade, demeure sur la Liste du RGAM. Cette initiative gouvernementale a pour but de favoriser l’utilisation des médicaments dits biosimilaires.

Pour faire suite à ce changement, La Capitale modifie à partir du 15 avril 2017 ses modalités de remboursement pour le Remicade afin de s’harmoniser avec le RGAM.


Modalités de remboursement de La Capitale applicables à partir du 15 avril 2017 pour le Remicade et l’Inflectra
 

Tableau-1.jpg

Toutefois, les assurés qui ont commencé à prendre le médicament Remicade et qui ont obtenu le remboursement avant le 15 avril 2017 continueront d’être admissibles à un remboursement pour ce médicament.

Procédure pour le remboursement

Afin de bénéficier du remboursement du Remicade ou de l’Inflectra, le formulaire Demande d’évaluation – Médicament en autorisation préalable doit être rempli par l’assuré et son médecin traitant. Après l’évaluation du dossier de l’assuré, La Capitale fera parvenir une lettre à l’adhérent confirmant l’acceptation ou non du remboursement du médicament.

Si l’assuré effectue une demande initiale de remboursement pour du Remicade dans le cas des six indications remboursées pour l’Inflectra mentionnées plus haut, La Capitale enverra une lettre à l’adhérent lui indiquant le refus de remboursement pour le Remicade, mais l’autorisation pour l’Inflectra. L’adhérent devra alors faire modifier son ordonnance. Le pharmacien ou le médecin traitant pourra le soutenir dans cette démarche.