entete1-bleu.jpgentete2-gris.jpgentete3-gris.jpg


Le 15 février 2017, un premier médicament biologique de référence, le Remicade, a été retiré de la liste des médicaments couverts par le régime général d'assurance médicaments du Québec (RGAM) pour certaines indications au profit du médicament biosimilaire Inflectra. D'autres médicaments de référence seront graduellement retirés de la Liste des médicaments couverts par le RGAM pour certaines indications. Cette initiative gouvernementale a pour but de favoriser l'utilisation des médicaments biosimilaires. 

Afin de s'harmoniser avec le RGAM, La Capitale applique les mêmes modalités de remboursement que ce dernier. 

Procédure pour le remboursement d'un médicament biologique 

Pour bénéficier du remboursement d’un médicament biologique en autorisation préalable, le formulaire Demande d’évaluation – Médicament en autorisation préalable doit être rempli par l’assuré et son médecin traitant. Après l’évaluation du dossier, La Capitale fera parvenir une lettre à l’adhérent lui indiquant la décision rendue à la suite de l’évaluation.

Si la maladie ou l’état pathologique de la personne assurée correspond à une des indications prévoyant le remboursement par le RGAM d’un médicament biosimilaire alors que le médicament prescrit est un médicament biologique de référence, La Capitale confirme alors le refus pour le médicament biologique de référence, mais l’autorisation pour le médicament biosimilaire. La personne assurée doit alors faire modifier son ordonnance. Le pharmacien ou le médecin traitant peuvent la soutenir dans cette démarche.

Une personne assurée dont la demande de remboursement pour un médicament biologique de référence a été refusée qui choisit tout de même d’être traitée avec celui-ci doit assumer la totalité du coût du traitement.

Tous les assurés qui ont commencé leur traitement avec le médicament biologique de référence et qui ont obtenu un remboursement avant le retrait de la Liste des médicaments du RGAM peuvent continuer à recevoir un remboursement pour ce médicament.