Une croissance soutenue et de bonnes performances financières

71e assemblée générale annuelle de La Capitale mutuelle de l’administration publique

Québec, le 2 avril 2012 – La Capitale mutuelle de l’administration publique a tenu, le lundi 2 avril 2012, au Centre des congrès de Québec, sa 71eassemblée générale annuelle. Monsieur René Rouleau, président du conseil et chef de la direction, y annonçait que La Capitale a connu, en 2011, une croissance soutenue et un bilan financier très positif. « Au terme du dernier exercice, la Mutuelle conserve son rythme de progression en affichant des revenus totaux de 1,7G$, une augmentation de 9,3 % comparativement aux résultats obtenus en 2010 », a déclaré M. Rouleau. Les états financiers et les faits saillants de l'année 2011 sont disponibles sur le site lacapitale.com.

Il expliquait ensuite que l’actif de la Mutuelle s’établit à 4,3 G$, soit 10,5 % de plus que l’année précédente. Le bénéfice net s’élève à 65,7 M$ dont 50,5 M$ vont directement aux membres de la Mutuelle et aux titulaires de contrats avec participation alors que les capitaux propres totalisent 768,7 M$, ce qui représente un rendement de 9,3 %. Le montant total des participations versées aux titulaires de contrats s’élève, quant à lui, à quelque 13 M$.

« Ces excellents résultats sont le fruit d’une approche client unique, de la diversité et de la qualité de nos produits et services, de la grande accessibilité de nos réseaux de distribution, du professionnalisme de nos conseillers, agents et partenaires d’affaires», a mentionné le président du conseil et chef de la direction.

Par ailleurs, il a souligné les bonnes performances de l’organisation dans ses deux grands secteurs d’activité.

 

Assurance de personnes et services financiers
Croissance vigoureuse et rentabilité très satisfaisante

Ce secteur, qui regroupe six filiales de La Capitale groupe financier, a poursuivi sa croissance avec vigueur cette année, ce qui lui a permis d’afficher une rentabilité très satisfaisante, de déclarer des revenus totaux de 926,7 M$, constituant une hausse de près de 10 % par rapport à 2010, et de dégager un bénéfice net de 30,6 M$.

À ce sujet, M. Rouleau a tenu à préciser que ces résultats ont été obtenus malgré une conjoncture économique extrêmement difficile. En effet, les taux d’intérêt ayant atteint des planchers historiques ont amené ce secteur à augmenter de façon importante ses provisions techniques. Cela représente un défi de taille pour les assureurs de personnes en raison de leurs engagements à long terme envers les assurés. « N’eût été du renforcement des provisions techniques occasionné par les bas taux d’intérêts, la rentabilité du secteur assurance de personnes et services financiers aurait été sans précédent en 2011 », ajoute-t-il.

2011 en bref :

  • Les nouvelles ventes de l’assurance individuelle et les services financiers en primes d’assurance et dépôts totalisent 139,8 M$.
  • Le portefeuille en épargne et placements s’élève à 773 M$, soit 7 % de plus qu’en 2010.
  • Un accroissement de 69 % des ventes de l’assurance collective jumelé à un nombre record de nouveaux preneurs.
  • Hausse de 10,4 % primes d’assurance collective en vigueur pour atteindre 453 M$.
  • 116,2 M$ ont été accordés en prêts hypothécaires, soit 41,3 % de plus qu’en 2010.

Assurance de dommages
Rentabilité record

Le secteur de l’assurance de dommages comprenant La Capitale assurances générales et ses filiales, c’est-à-dire L’Unique assurances générales et Unica assurances, a connu une excellente année. Le secteur affiche en effet une rentabilité record atteignant, au terme de l’exercice financier 2011, un volume de primes souscrites de 743,5 M$ et un bénéfice net consolidé de 35,1 M$. M. Rouleau a par ailleurs indiqué que l’année a été marquée par le redressement d’Unica assurances (auparavant York Fire and Casualty Insurance Company).

2011 en bref :

  • La Capitale assurances générales a réalisé une croissance de 9,1 % pour atteindre un volume de primes brutes souscrites de 494,2 M$.
  • Les primes souscrites de L’Unique assurances générales se situent à 134,1 M$, soit une croissance de 10,4 %.
  • L’assurance protection juridique, dont c’était le 20e anniversaire, a connu une progression de 12,7 %.

En résumé

M. Rouleau soutient en terminant que le modèle de gestion de La Capitale basé sur la prudence a fait ses preuves, une fois de plus. La solidité et l’agilité qui caractérisent La Capitale lui ont permis de maintenir le cap et de poursuivre sa stratégie de croissance rentable, et ce, malgré les soubresauts du marché et la persistance des bas taux d’intérêt.

Le rapport financier 2011 peut être téléchargé sur le site lacapitale.com. On y retrouve également les commentaires vidéo des membres de la haute direction de La Capitale.

La prochaine assemblée générale de La Capitale mutuelle de l’administration publique aura lieu le 3 avril 2013, au Centre des congrès de Québec.

À propos de La Capitale mutuelle de l’administration publique

La Capitale mutuelle de l’administration publique compte quelque 2 256 employés. Elle s’appuie sur des valeurs mutualistes pour aider ses clients à bâtir, protéger et valoriser ce qu’ils considèrent comme essentiel à leur sécurité financière. Elle offre des produits d’assurance et des services financiers à la population en général et plus particulièrement aux membres du personnel de l’administration publique québécoise. Son actif est de 4,3 G$ et elle occupe une place de choix parmi les assureurs d’importance au Canada.