Maladies chroniques : La Capitale offre un soutien personnalisé aux personnes qui en souffrent

Québec, le 27 septembre 2018 – La Capitale lance un Programme de soutien à l’autogestion des conditions chroniques en milieu de travail. Cette initiative soutient la personne participante dans la prise en charge de sa maladie et lui permet de cheminer en fonction des caractéristiques de sa condition et de son expérience.

Pendant six mois ponctués de 12 séances, la personne atteinte d’une condition chronique ciblée par le programme est suivie par une infirmière qui adapte ses interventions en fonction du participant. Le suivi s’effectue par l’entremise d’une plateforme de télésoins simple et conviviale où le participant peut saisir ses données biométriques, communiquer avec l’infirmière et consulter de l’information liée à sa condition.

Depuis plus de 10 ans, grâce au programme VIVA (viva.lacapitale.com), La Capitale développe une culture de prévention qui guide toutes ses actions. «Aujourd’hui, avec notre programme de soutien, nous allons au-delà de la prévention et nous offrons l’aide nécessaire aux personnes afin qu’elles puissent développer leur autonomie quant à la gestion de leur condition», souligne Annie Giguère, directrice développement de produits et marketing à La Capitale.

Les maladies chroniques requièrent le recours à un ensemble de services de santé et de services sociaux (dépistage, diagnostic, traitement, soutien, réadaptation, etc.). Le système de santé, plus réactif et axé sur les soins aigus, ne favorise pas la gestion ni la prévention globale et coordonnée des maladies chroniques. Une personne atteinte d’une condition chronique n’a pas toujours le soutien adéquat pour gérer de façon autonome sa condition, la rendant ainsi plus vulnérable à une aggravation de sa maladie. Le Programme de soutien à l’autogestion des conditions chroniques de La Capitale propose des initiatives personnalisées permettant à ces personnes de prendre en charge leur condition.

Ce programme s’inscrit dans le continuum santé de La Capitale. Il guide la personne participante souffrant de diabète ou de maladies cardiovasculaires vers une gestion autonome de sa condition. Le programme vise la diminution de la consommation de médicaments et la réduction des complications liées aux conditions chroniques. Incidemment, le nombre et la durée des invalidités devraient diminuer.

« La Capitale, en tant qu’entreprise, participera au programme et ses employés pourront en bénéficier », ajoute Jean St-Gelais, président du conseil et chef de la direction de La Capitale Assurance et services financiers.

À propos de La Capitale

Créée en 1940, La Capitale Assurance et services financiers est bien présente au Québec et dans l’ensemble du Canada. Comptant plus de 2 740 employés, elle s’appuie sur des valeurs mutualistes pour aider ses clients à bâtir, protéger et valoriser ce qu’ils considèrent comme essentiel à leur sécurité financière. Elle offre des produits d’assurance et des services financiers à la population en général et plus particulièrement aux membres du personnel des services publics québécois. Avec  un  actif de 7,1 milliards de dollars, La Capitale occupe une place de choix parmi les assureurs d’importance au Canada.

– 30 –